Présentation de l’animatrice

Écrire a toujours été une passion, lire et rencontrer les autres également. Attirée initialement par le métier d’écrivain public, c’est en participant à un atelier d’écriture que j’ai découvert ma vocation : animer des ateliers d’écriture. Aucun doute, c’était ça, mon métier. Une merveilleuse façon de faire se rencontrer l’écriture, la lecture, les autres.

Cela ne s’improvise pas. Après une exploration des divers courants, j’ai décidé de suivre la formation d’Alain André, à Aleph-Ecriture Paris. Tout en gardant un œil sur les autres courants, tout aussi intéressants (le G.F.E.N., Bing, le Cyclope…)

Après 15 ans d’expérience, pour répondre à la demande et parce qu’il est préférable, selon moi, d’avoir des « concurrents » formés et ayant une démarche professionnelle au lieu d’amateurs qui donnent une mauvaise image de ce métier, j’ai décidé de me lancer dans la formation de formateur. Un autre  plaisir, mais quel plaisir immense que de transmettre et avancer ensemble !

On me demande souvent si je suis écrivaine, ou enseignante ; la question me surprend toujours, je l’avoue. Ce sont des métiers si différents ! Écrire ne m’intéresse que pour découvrir « comment ça marche », ce qui se passe lorsque l’on écrit, quelle est cette matière, le texte, quelles techniques produisent quels effets… Une mécanique passionnante ! Avant d’animer des ateliers d’écriture, j’ai testé la publication, quelques nouvelles et textes ont été publiés en revue ; bon, c’est plaisant… mais sans plus. Mon égo n’a pas sauté au plafond, ça n’est pas ça qui m’anime. Je ne suis pas écrivaine et n’ai pas envie de l’être même si, dans la réalité du métier, il m’est arrivé d’entendre : « publie deux ou trois bouquins, n’importe quoi, au besoin monte ta maison d’édition, comme ça tu vendras mieux tes ateliers ». C’est certes une pratique assez courante, mais qui manque d’honnêteté selon moi. Je ne suis pas non plus enseignante, il ne s’agit pas de transmettre un savoir et d’emmener des élèves vers un quelconque niveau déterminé par le ministère de l’Éducation Nationale.

Je suis tout simplement animatrice d’ateliers d’écriture ; bien modestement, il s’agit d’accompagner chacun sur le chemin de son écriture.